News

Nos dernières actualités

La série spéciale 500 Dolcevita célèbre le 62ème anniversaire de l iconique modèle de Fiat

L’ambiance d’un passé légendaire est ravivée par la superbe 500 Dolcevita, la première série spéciale de la nouvelle gamme affichant une livrée blanche, un liseré rouge, blanc et rouge et le motif « Dolcevita ». Deux versions sont disponibles : le cabriolet, avec une capote exclusive à rayures horizontales bleues et blanches et l’insigne « 500 » rouge rappelant les couleurs de la Riviera italienne des années 60, et la berline à hayon avec toit ouvrant vitré. Le superbe tableau de bord en bois et les nouveaux sièges en cuir ivoire Frau avec passepoil rouge et logo 500 brodé symbolisent la sophistication et l”exclusivité. Cette année marque également le dixième anniversaire de la 500 cabriolet, une vraie « fenêtre sur le ciel ». La Dolcevita 500 vient élargir la collection de plus de 30 séries spéciales créées ces 12 dernières années et qui ont contribué au succès de ce modèle, leader de son segment en Europe. Il s’agit de la voiture la plus vendue du groupe FCA depuis deux ans, également en tête de la famille portant son nom – les modèles 500, 500X et 500L – qui a récemment atteint le seuil de trois millions d’unités vendues en Europe. La nouvelle Fiat 500 Dolcevita est disponible en Suisse à partir de CHF 21’590.

Pour poursuivre la tradition, c’est le 4 juillet que Fiat célèbrera l’anniversaire de la 500, l’icône italienne qui a contribué à motoriser l’Europe dans les années 50 et qui continue d’étonner encore aujourd’hui avec ses chiffres record. La séduisante 500 Dolcevita a été lancée le 4 juillet pour célébrer cet anniversaire. C’est aussi la première série spéciale de la nouvelle gamme qui incarne les valeurs du glamour à l’italienne et d’un mode de vie qui a vu le jour à l’époque où la mode, le design, l’art, l’esthétisme, le goût, l’imagination et le plaisir étaient à l’honneur. Ce sont les ingrédients qui font l’identité et le charme de l’Italie, dont la 500 est l’un des symboles les plus célèbres au monde. Cet anniversaire est d’autant plus excitant qu’il coïncide cette année avec le 120ème anniversaire de la marque Fiat, un jalon dont seuls quelques constructeurs automobiles à travers le monde peuvent se vanter.

500 Dolcevita, une élégance raffinée pour un chef-d’œuvre en mouvement
La nouvelle série spéciale 500 Dolcevita est tout particulièrement destinée aux clients en recherche d’exclusivité et d’élégance. Ces mêmes valeurs sont le socle du style italien le plus authentique, incarné dans l’imaginaire collectif par les années « Dolce Vita ». Digne d’une diva intemporelle, le nouveau modèle présente une livrée blanc Gelato exclusive, rehaussée d’un liseré rouge, blanc et rouge dessinée tout autour de sa silhouette. Son élégance est soulignée par le badge chromé « Dolcevita » en lettres cursives à l’arrière, venant harmonieusement compléter le moulage chromé sur le capot, les coques des rétroviseurs et les baguettes latérales ornées de l’inscription « 500 ». Son allure est accentuée par des jantes alliage 16 pouces blanches à finition diamantée et un toit ouvrant vitré Skydome sur la version berline, ainsi que des capteurs de stationnement et de pluie et un écran tactile 7 pouces DAB.

La version cabriolet de la 500 Dolcevita mérite encore plus une mention spéciale. Pour la première fois dans l’histoire du modèle, elle est dotée d’un toit à rayures horizontales blanc et bleu avec un logo « 500 » rouge brodé, évoquant les transats et les parasols de plage de la Riviera italienne des années 60.

Ces touches de couleur, rappelant les plages de sable blanc et les mers bleues, sont réalisées suivant un procédé utilisant des métiers qui tissent les fils bleus et blancs de manière simultanée pour obtenir un effet denim et le fil rouge pour le logo « 500 », signature exclusive de cette édition spéciale.

Cette année marque également les célébrations du dixième anniversaire de la 500 cabriolet, exprimant la dimension « libre et affective » de l’automobile. Lancée en 2009, l’irrésistible 500C rend hommage à la décapotable de 1957, mais renferme également des solutions de pointe, notamment son toit souple en toile innovant, une véritable « fenêtre sur le ciel ». Le même clin d’œil, élégant et raffiné, à l’univers nautique se retrouve à l’intérieur de la 500 Dolcevita avec son tableau de bord en bois. Pour garantir la stabilité dans le temps de ce bois, sa souplesse et sa parfaite résistance, le bois est appliqué sur une coque en carbone ultra légère par le biais d’un processus artisanal (ponçage, teinture, finition et contrôle qualité), ainsi que des procédés industriels comme l’emboutissage, le fraisage et l’assemblage.

Le bois, le plus naturel des matériaux, rencontre une technologie de pointe pour un résultat d’une excellence absolue. L’habitacle est parfaitement assorti aux extérieurs et affiche une allure encore plus exclusive grâce aux nouveaux sièges en cuir Frau couleur ivoire avec logo 500 brodé, passepoil rouge et la partie centrale teintée d’osier. Disponible en deux configurations, berline et cabriolet, la gamme de moteurs de la 500 Dolcevita édition spéciale inclut le moteur 1,2 litre de 69 ch associé aux boîte de vitesses manuelle ou automatique Dualogic et le moteur Twin Air 0,9 litre de 85 ch. accouplé à la boîte de vitesses manuelle.

L’effervescence des années 60 revient pour vous faire rêver
La nouvelle 500 Dolcevita série spéciale est une invitation à revivre l’ambiance des années 60, quand Rome était la capitale de la jet-set internationale, avec ses discothèques chic et ses hôtels de luxe qui attiraient acteurs et écrivains, tandis que les hommes politiques et les VIP se retrouvaient aux tables de cafés branchés.

Leurs histoires ont été racontées par les photojournalistes de la Via Veneto, les « paparazzi » qui devinrent les témoins des folles nuits romaines prêts à prendre des photos et à vendre des histoires et des scandales aux tabloïds. Et l’une des images les plus indélébiles de cette époque reste la très célèbre scène de Marcello Mastroianni et Anita Ekberg dans la fontaine de Trevi, tirée du film « La Dolce Vita » (1960) de Federico Fellini.

Ce furent les années inoubliables de la « Dolce Vita », quand l’Italie retrouvait un nouvel élan et un nouvel enthousiasme, souvent à bord d’une 500, la voiture créée pour apporter une réponse accesible au besoin grandissant de mobilité et de liberté de la population. On retrouvait le même esprit dans les stations balnéaires les plus connues à travers l’Europe, comme la Côte d’Azur, Forte dei Marmi, Portofino et Capri. Il n’était pas rare de croiser les stars de l’époque dans la 500 Jolly de 1958, également baptisée « Spiaggina », qui était la première série spéciale de la 500 classique et revisitée l’été dernier avec la 500 Spiaggina ’58.

La joie de vivre des années 60 revient aujourd’hui avec la 500 Dolcevita, qui explore à nouveau le monde de la mode et du nautisme, à l’instar de la 500 Riva (2016), surnommée « le plus petit yacht au monde » et la 500 Anniversario (2017), hommage au 60ème anniversaire du modèle. Ce n’est pas un hasard si de nombreux produits nés de la créativité de l’industrie italienne à cette époque, comme la 500 et la Vespa, se sont solidement ancrés dans l’imaginaire collectif et restent une source d’inspiration aujourd’hui. Ce sont des chefs-d’œuvre intemporels et la Fiat 500 en fait partie.

Une collection encore plus vaste pour établir de nouveaux records

La nouvelle 500 Dolcevita vient élargir la collection de plus de 30 séries spéciales commercialisées ces 12 dernières années. Ce sont toutes des voitures uniques issues de la collaboration du Centro Style Fiat avec des marques emblématiques des univers de la mode, du nautisme de luxe, de la technologie et du patrimoine, pour n’en citer que quelques-unes, afin d’explorer des territoires inédits pour une citadine.
Forte de sa vocation d’avant-gardiste, la Fiat 500 a récemment fait un nouveau bond en avant avec l’introduction de deux nouvelles versions haut de gamme Star et Rockstar.

Bref, tout est réuni pour consolider le succès d’un modèle qui l’an dernier, dans sa onzième année d’existence, a connu ses meilleurs résultats de ventes annuels avec presque 194 000 nouvelles immatriculations (en totalisant la Fiat 500 et l’Abarth 595). Et surtout, il s’agit désormais du modèle le plus vendu du groupe FCA depuis deux ans, ainsi que du leader du segment des citadines en Europe. La Fiat 500 a également engendré toute une famille à son nom, composée de la 500, la 500X et la 500L, qui a atteint le seuil de trois millions d’unités vendues en Europe.

Back to top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer